Voyages

Passion tipi sur l’eau au Domaine Pourki

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Salut salut!

Comme tous les étés, j’ai le don de me retrouver avec un emploi du temps de ministre. Je prévois un million d’activités et ça ne me laisse malheureusement plus du tout le temps de venir vous conter mes aventures ici. Heureusement qu’il y a Instagram pour me permettre de vous partager en un instant les photos de mes virées aux quatre coins du Québec ou de la planète. J’en profite aujourd’hui pour vous parler d’une virée d’été vraiment sympa à faire si vous vivez au Québec ou si vous le visitez.

Partir à l’aventure et dormir dans un tipi sur l’eau au Domaine Pourki

C’est lors d’un weekend où les astres étaient mal alignés pour Anaïs et moi – des plans qui sont tombés à l’eau – qu’on a justement décidé d’aller dormir sur l’eau, dans des tipis, histoire de voir comment ça fait.

Je t’ai dit que j’avais mal au coeur sur l’eau? Ah non. J’aurais peut-être dû.

Dès qu’Anaïs a lancé l’idée, j’ai aussitôt accepté. Je pense – sans me vanter – que je suis pas mal la best buddy dès qu’il s’agit de se barrer. Je suis toujours partante pour tout, et puis là, ça s’annonçait être le prochain niveau après ma première expérience aux tipis de la rivière sauvage. On fait notre réservation en ligne, on fait nos sacs, on met des bouteilles de vin dedans, on ne met pas de bouffe dedans en se disant qu’on fera les courses sur la route, et on se rend compte que le 1er juillet (jour de la fête du Canada) tout est fermé (supermarchés inclus). Merveilleux, on fera donc un festin à base de vieux concombre trouvé chez le dépanneur et de savoureuses chips saveur barbecue.

Nous voilà arrivées au Domaine Pourki, près de St Jean sur Richelieu (à environ 50mn de Montréal), suréquipées pour juste une nuit, et bien trop excitées d’aller habiter dans un tipi.

Youyou les indiens, nous v’la embarquées sur une chaloupe chaloupante pour faire un premier aller-retour avec nos affaires jusqu’au dit tipi. Ensuite, nouvel aller-retour pour aller déposer la chaloupe chaloupante et récupérer une barque pas stable pantoute qu’on finira par accrocher a notre tipi. On a eu bien du plaisir a faire ces…100 mètres en ramant pas-synchro. Anaïs est pas mal plus fortiche à la chaloupe que moi, c’était important que je le mentionne sinon je serais encore entrain de ramer en rond autour du tipi (et ça s’est passé y a un mois, j’aurais donc eu le temps de mourir de faim 16 fois depuis le temps).

On s’installe, on gonfle notre bouée croco, on fait péter l’apéro quand soudain, nos voisins de tipi nous crient qu’il faut déguerpir car de violents orages vont gronder toute la nuit. Et comme on avait pas prévu de mourir foudroyées un 1er juillet 2017…on a vite remballé notre vieux concombre et nos bouteilles de pif.

J’ai failli être déçue et puis…non. Pourquoi?

Alors, comment te dire mon ptit chat… À l’intérieur du tipi, t’as juste 2 lits en bois (pense à des palettes ok, pas un gros sommier en bouleau gravé) et des matelas – 1 sur chaque lit – à peu près aussi épais que des pancakes (pense à un pancake ok, littéralement. Tout ton corps, tout ton poids, sur un pancake), et une trappe avec un trou. Moi j’ai cru comprendre que ça servait à déposer son derrière par dessus et jeter par dessus bord « tout ce dont on aurait besoin de se débarrasser » mais soit disant qu’en fait y avait aussi une toilette sèche quelque part pour s’adonner à ce genre de joyeuseté.

Là je te demande de prendre 2 minutes et de t’imaginer pisser assise sur ton seau de toilette sèche à côté de ta pote qui dort (ou essaie de dormir)(ah oui, j’ai pas précisé – même si ça tombait sous le sens – qu’il n’y a pas de séparation ou de pièces à l’intérieur d’un tipi, donc pour l’intimité on repassera, et la perspective de trainer la toilette sèche à l’extérieur ne me semblait pas nécessairement plus glorieuse.), sur un quai qui bouge parce qu’il y a du courant en tabarnouche (tu fais mi-pipi, mi-tu twerk malgré toi) : non, bah en fait on se retiendra.

Pour ce qui est du « toit », tu vois donc bien la forme qu’a un tipi, jusque là tout va bien, mais dis toi bien qu’en haut ce n’est pas un cône parfaitement fermé. Donc quand il a commencé à pleuvoir façon pluie tropicale des enfers, avec eau super agitée, vagues dignes d’une compèt’ de surf et orages qui grondent, nous sommes donc bien volontiers reparties en chaloupe chaloupante vers la terre ferme pour aller dormir dans l’un des chalets du domaine.

Le confort était donc finalement au rendez-vous dans l’un de ces chalets et on a passé une très belle soirée à se siffler les fameuses bouteilles en assistant à l’un des plus beaux couchers de soleil que j’aie vu jusqu’ici.

Mon avis :

Cette petite excursion nous a quand même coûté 200$ la nuit pour aller pseudo-dormir sur un tipi pas-de-confort en plein milieu d’un lac agité. L’expérience est certes très exotique, mais le confort n’est vraiment pas au rendez-vous. Certes, le lac agité, personne n’y peut rien. Je pense cependant que pour ce prix, ils auraient pu moderniser un peu l’intérieur du tipi pour offrir un poil plus de confort, offrir le gaz pour le barbecue plutôt que de faire payer un supplément pour ça, et moderniser et soigner davantage les installations sur la terre ferme. Le potentiel du site est fabuleux et selon moi, ça reste cher pour ce que c’est mais ça vous permet quand même de vivre des moments uniques et d’avoir plein de fous rires gratos et ça c’est plutôt sympa 🙂

Le coucher de soleil était gratuit lui aussi et ça, ça valait tout l’or du monde. ♡

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Maillot : Billabong

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au QuébecTipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au QuébecTipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Combinaison : Princesse Tamtam

 

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Tipi sur l'eau au Domaine Pourki - Voyager au Québec

Ça m’a fait plaisir de revenir vous écrire, vous commenciez à me manquer. Certains m’ont réclamé des articles sur mon séjour dans le sud ouest de la France et sur la Nouvelle Orléans, promis, j’y pense fort et dès que j’ai le temps je m’y attèle.

Coeurs sur vous.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Celia
    14 août 2017 at 9:04

    Hello,
    C’est vrai que ça ne doit pas être confortable de dormir dans ces conditions, mais je me dis que c’est pas mal de faire cette aventure juste pour une nuit. J’aime bien cette idée.

  • Reply
    Indiacha.com
    21 août 2017 at 4:24

    Oh mais mon dieu c’ets si beau !!!!

    • Reply
      The DreamCatcheuse
      22 août 2017 at 4:27

      Oui l’endroit est vraiment magnifique :)) A faire si tu viens en été 🙂
      Bises <3

    Leave a Reply