Voyages

Guide pour passer quelques jours à la Nouvelle Orléans

Guide Nouvelle Orléans

À l’occasion d’un évènement professionnel, je suis allée faire un petit tour en Louisiane, à la Nouvelle Orléans, le long du Mississippi. J’essaie de redevenir disciplinée et d’être de nouveau active sur le blog après un mois et demi de « ça m’tente pas » et à la demande générale, voici mon article avec quelques conseils et bonnes adresses sur la Nouvelle Orléans.

C’est une destination à laquelle je ne m’étais jamais vraiment intéressée mais je me suis rendue compte qu’elle était cependant très populaire en Amérique du Nord auprès de ceux qui avaient déjà exploré les grands pôles touristiques majeurs. Effectivement, c’est une ville qui vaut le détour, et j’en profite ici pour partager avec vous mon expérience et quelques conseils en espérant que vous y trouverez des informations qui vous plairont.

Retrouvez mes photos sous chaque section et le détail en légende 🙂 Je me ferai également un plaisir de répondre à vos questions en commentaires si vous en avez.

Se loger à la Nouvelle Orléans :

De manière générale, je vous recommande de trouver un logement dans le French Quarter, à quelques rues de Bourbon street, mais assurez-vous d’être à AU MOINS deux blocs de Bourbon street. Cette rue très animée est hyper bruyante, sale, sent très mauvais et recueille son lot d’ivrognes.

Hôtel Maison Dupuy : Très bel hôtel, plutôt haut de gamme, dans lequel nous avons séjourné pendant notre séminaire de boulot. Les chambres sont très propres et grandes (mais les salles de bain très petites), le service est excellent et la vue sur la piscine est un véritable atout. Le coin piscine est vraiment joli et aménagé avec des sofas et lits à baldaquin autour mais ça perd très vite son charme lorsque tout le monde s’y pointe quand l’ombre tombe (vers 17h) et vient s’y agglutiner pour y renverser un peu de son drink dedans (no joke, j’ai glissé sur un citron dans le fond de la piscine; et sincèrement, l’eau y est trouble et sent l’alcool. Mettons que sur ce point là, c’est moyen.).

Chateau Orleans : C’est l’hôtel dans lequel nous avons séjourné après notre séminaire pour poursuivre la découverte de la Nouvelle Orléans. Plein de charme, la piscine est vraiment jolie et les chambres ont juste ce qu’il faut de confortable mais personnellement j’ai plus apprécié cet hôtel pour son coin piscine (calme et propre) et la tranquillité de cette dernière en comparaison avec l’autre pour les raisons énoncées ci-dessus. Je vous conseille de le booker via Airbnb (lien de l’annonce ici), et n’hésitez pas à utiliser mon code (cliquez ici) si c’est la première fois que vous réservez avec Airbnb pour bénéficier de 50$ sur votre premier voyage 🙂

Restaurants, bars et spécialités culinaires à la Nouvelle Orléans :

D’un point de vue culinaire, je serais une grosse menteuse si je vous disais qu’on allait là bas pour la cuisine raffinée. En tant que foodie de l’extrême (je tiens à manger des choses qui ont du goût, du vrai et bonne chance pour me faire manger de la scrap plus d’une fois dans la semaine), comment vous dire… j’ai souffert. Tout ce qu’on y mange est gras et surgras (comme le savon) et frit et surfrit (comme euh.., bref t’as compris). Pas évident d’y trouver son bonheur mais j’ai quand même des adresses à partager avec vous un peu plus bas 🙂

Je le mentionnais plus haut, mais Bourbon street… c’est quelque chose. Je vais essayer de ne pas être trop sévère là dessus ^^ Cette rue est célèbre à la Nouvelle Orléans pour y faire la fête. On y trouve de nombreux bars et clubs animés, n’espérez pas y entendre de douces notes de Jazz, c’est Despacito et « Shots shots shots shots shots shots » à volo. Je vais vous le dire franchement : les 2 premiers soirs où je m’y suis promenée, j’étais zéro sobre donc je n’ai pas vraiment eu conscience de l’ampleur de la chose mais cette rue n’accueille que de la viande saoule et du monde un peu effrayant. Âmes sensibles (aux odeurs surtout) s’abstenir, c’est sale. Vraiment sale. Après, pour la débauche, un soir ou deux, si on y va pas à jeun, ça se passe bien. Je n’ai pas de bar en particulier à vous recommander, c’est un peu le principe du barathon, on les fait tous et on s’arrête là où la musique nous plait.

Green Goddess : Ne pose aucune question et va manger là bas. Pour un lunch préférablement, et prends les patatas bravas ainsi que la salade de nuts & cherries. Prends du plaisir et pense à moi, c’est cadeau. Resto grano-mais-pas-que absolument fabuleux, dans une petite ruelle super charmante. On est allées s’y réfugier un jour de pluie torrentielle (on a littéralement pataugé dans 30 cm d’eau au sol pendant qu’il pleuvait encore des trombes sur nos têtes. C’était mi-drôle, mi-dégueu, à la perspective de marcher dans ce qui était surement le vomi des excès de la veille de plein de monde sur Bourbon street (c’est dans ta tête).

Muriel’s Jackson Square : Restaurant haut de gamme, pour souper, assez raffiné et le cadre est charmant. Si vous prenez la table d’hôte (entrée, plat, dessert) et partagez une bouteille de vin, prévoyez de vous en sortir pour environ 100$ par personne. La bouffe est excellente, c’est un super endroit pour se gâter. Je recommande les crêpes aux shrimps & goat cheese en entrée. On a aussi goûté les huitres cuites (gratinées) : je n’en avais jamais mangé (crues j’en raffole mais cuites j’avais des appréhensions) et c’est délicieux. En plat principal j’avais pris la Bayoubaisse : très bon mais la portion est trop copieuse, si vous la finissez (comme moi, grave erreur) vous allez finir par avoir mal au coeur. Marylin avait pris le Pan Encrusted Baby Drum et c’était clairement ça qu’il fallait prendre. En dessert, la crème brûlée est délicieuse.

Café du monde : C’est une véritable institution là bas pour manger les meilleurs beignets en ville. Je suis environ la dernière personne à aimer ce genre de choses mais je dois avouer qu’ils sont excellents. Leur latté glacé aussi est un délice. Ce sont des beignets en forme de losange recouverts de sucre glace sans arôme particulier (ils sont nature et n’ont pas de confiture ni rien de spécial dedans. Par contre c’est frit, à mort. Tu en manges deux et tu offres le 3ème à quelqu’un ok?). Gare au lineup, ça attire un monde fou, mieux vaut se lever tôt pour espérer être servi rapidement.

Bar Carrousel : Un très bel endroit pour aller boire un verre avant le souper ou après pour finir la soirée sur une ambiance plutôt calme et romantique. L’endroit est sublime, plutôt chic et héberge un carrousel qui tourne autour du bar. C’est vraiment atypique et ils ont une belle carte des cocktails.

Shrimps and grit : Plat local composé de crevettes sautées au whisky il me semble, et de « grit », qui est un genre de gruau à base de maïs moulu. On en mange une fois pour goûter, pas sûr qu’on y revienne par contre. C’est vite écœurant.

Le gombo : C’est une soupe traditionnelle avec du riz et de la viande dedans. Je n’ai pas d’adresse en particulier à vous recommander pour cela, nombreux sont les restaurants qui en servent. Personnellement je n’ai pas trippé dessus mais cette spécialité locale méritait toutefois d’être goûtée.

Le Po Boy : Sandwich gigantesque et très effrayant, garni de machins frits. Je te le vends mal mais il parait que c’est bon, sauf qu’à priori c’est pas vraiment le genre de bouffe que j’aime. J’aurais tendance à vous le recommander pour un lendemain de veille, c’est pas le truc qu’on mange pour l’hygiène mais ça semble bien tenir au corps haha.

Le Hurricane : C’est le drink local. Cocktail gigantesque et trop sucré, néanmoins parfaitement alcoolisé, vous assurera de chanter bien fort comme des champions au karaoké. À tester au moins une fois.

Bourbon Street : Tel que mentionné à plusieurs reprises dans cet article, c’est la rue des bars et de la débauche. On y trouve tout de même quelques ambiances sympa.

Activités à faire à la Nouvelle Orléans :

Swamp tour dans le Bayou : J’ai vraiment adoré cette excursion dans le Bayou. C’est un tour en bateau pour aller voir les crocodiles de près, TRÈS près dans leur environnement naturel et on en a vu pas mal. Plusieurs prestataires proposent ce tour et je ne sais pas ce qu’ils valent mais le nôtre était top. J’avais peur qu’on se fasse dévorer par les moustiques là bas (je suis généralement la fille qui passe ses vacances boursoufflée) sachant qu’en plus on n’avait pas d’anti-moustique et là, pas une piqûre (j’étais limite déçue).

Croisière et souper sur un bateau à vapeur : C’est une excursion que l’on a fait avec nos collègues dans le cadre de notre séminaire. Une jolie croisière au fil du Mississippi avec un superbe coucher de soleil et un band de jazz sur le bateau. Le souper sur le bateau était vraiment bon alors si c’est votre style d’excursion, je recommande.

Excursion fantômes : Vous trouverez aisément des prospectus et offres en tout genre pour aller faire un tour en ville avec un guide qui vous parlera de cette ville soit-disant hantée. Je n’étais pas seule lors de ce voyage et je me suis retrouvée là dedans pendant 2 heures en soirée; moi qui suis la fille la moins spirituelle du monde comment vous dire que je me suis rarement sentie aussi peu concernée… mais si vous trippez sur ce genre d’histoires mystiques essayez vous.

Goorin Bros. : Pour les amateurs de beaux chapeaux, cette boutique est un petit paradis. Pour éviter de sombrer sous le cagnard et pour ramener un joli souvenir, nous sommes allées nous acheter de beaux couvres chefs customisables avec les plumes et pin’s de notre choix. J’y ai acheté un fedora beige sur lequel j’ai mis de jolies plumes et un pin’s avec une fleur de lys, emblème de la Nouvelle Orléans (et du Québec).

Prendre des milliers de photos de l’architecture locale : Sincèrement, j’ai adoré cette ville. Je lui ai trouvé un charme fou et chaque façade est vraiment très photogénique. Tous ces petits balcons (souvent fleuris) sont vraiment ravissants, on retrouve aussi beaucoup de façades colorées, c’est vraiment cute.

En résumé :

J’ai ADORÉ cette ville pour son architecture, sa chaleur et moiteur extrêmes et ses musiciens à tous les coins de rue. Ces notes de jazz qui vous effleurent à chaque coin de rue m’ont donné l’impression de marcher dans un film. J’ai trouvé que ça avait vraiment quelque chose de spécial. On ne va pas se mentir, j’ai aussi apprécié de pouvoir y faire la fête en mode « YOLO », à petite dose c’est fun. Je vous recommanderai d’y aller pour 4 à 5 jours afin d’en faire le tour mais je doute que d’y rester plus longtemps vaille la peine. J’y suis restée 5 jours mais j’en ai passé 2 en meeting à l’hôtel et un sous une pluie torrentielle et j’aurais voulu y rester plus longtemps pour aller explorer les clubs de jazz, continuer de profiter de son exotisme et explorer les quartiers plus typiques pour davantage m’imprégner du mode de vie local qui – j’ose l’espérer – ne se résume pas à la débauche de Bourbon street. Si vous faites le déplacement à partir d’Europe, pourquoi pas venir y passer 4-5 jours puis en profiter pour aller faire un tour au Texas ou prendre un avion pour une autre destination des États-Unis qui vous attire? 🙂

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

Guide voyage à la Nouvelle Orléans - The DreamCatcheuse

 

Voilà, c’est déjà la fin 🙂
N’hésitez surtout pas à me laisser un petit mot pour me dire ce que vous avez pensé de cet article et si vous avez des questions, ça me fera plaisir de vous répondre également.

Pour ceux ou celles qui sont déjà allé à la Nouvelle Orléans, si vous avez de bonnes adresses à partager, n’hésitez pas à le faire en commentaire. Et si vous y allez après avoir lu mon article, je suis curieuse de connaitre vos impressions et de savoir si mes conseils ont pu vous être utiles 🙂

Passez un bel été,

Je vous embrasse.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply